Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

coin lecture: Mémoires d'un sein par Jonathan HAMMEL

Publié le par ynomra

bonjour

 

merci à Netgalley et aux éditions Libronova de m'avoir permise de lire ce livre paru le 4 mai 2018

 

 

#MémoiresD'unSein #NetGalleyFrance

 
résumé:
 

Paris, printemps 2018. Julia, 30 ans, brûle sa vie avec intensité, entre gardes aux urgences et soirées arrosées avec Rose, sa meilleure amie. Mais quand elle sent une petite boule sur son sein droit, sa réalité vacille, ce qui n'échappe pas à certaines parties de son corps, qui prennent vie et s'expriment sans tabous sur les épreuves à traverser.

 

Une plongée intime au cœur d'une révolution interne, un voyage au bout du corps et de l'esprit dans un Paris en mouvement.

 

mon avis personnel:
 

Un roman qui nous plonge dans "il était une fois la vie", avec l'épisode du cancer du sein.

Au début du livre on rencontre le sein malade de Julia, sa jumelle, le cœur, le cerveau et l'estomac. Chacun portant un nom, et que l'on suivra un chapitre sur deux, pour mieux comprendre, que notre corps n'est pas un acquis, il vit et fonctionne si on en prend soin, si on l'écoute , on fait ce qu'il faut. Cela nous montre l'importance de comprendre que l'on est pas seul, on est un tout, qui bien huilé fonctionne.

Puis l'autre chapitre, l'on rencontre la propriétaire de ce petit monde , Julia. Trentenaire, urgentiste, qui vit sa vie à fond, voir trop et qui a un cancer du sein.

S'ensuit les étapes de l'acceptation, qui se joie au premier acte avec Julia, et en second, son corps. Un concept super sympa, qui met en scène plusieurs personnages important.

Un beau roman qui nous fait découvrir la maladie et ce qui lui est lié, qui nous apprend aussi à nous mettre à la place de la personne touchée, et de ne pas lui sortir des horreurs comme certains sortent dans ces cas.

Merci à l auteur d'avoir si bien abordé un sujet difficile.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

Dessin au style de Hannah Baker

Publié le par ynomra

bonjour

000

 

voici un de mes derniers portraits

Hannah Baker de la série 13 reasons why

 

000

#13reasonswhy

 

Partager cet article

Repost0

coin lecture: Les Feller par Susanna Fogel

Publié le par ynomra

bonjour 

 

merci à netgalley et aux éditions HarperCollins France de m'avoir permise de découvrir ce roman

 

#LesFeller #NetGalleyFrance

 

 

résumé:

 

Vous pensez que votre famille est cinglée ? Bonne nouvelle : vous n’êtes pas seul(e).
  Une mère juive envahissante  ;
Un père narcissique qui adore faire sentir sa supériorité intellectuelle à son prochain  ;
Une sœur délurée au langage SMS  ;
Une grand-mère hilarante et jamais à courts de ragots
Une belle-mère chinoise qui ne se prive pas pour donner des conseils pour attirer les hommes…
Les Fellers forment une famille attachante, braillarde, déjantée et absolument imparfaite. Par le biais de lettres joyeuses, intrusives et toujours drôles, ils ne vont cesser de s’immiscer dans la vie de Julie, jeune femme des temps modernes et aspirante écrivain, exact pendant de Lena Dunham dans Girls.

Susanna Fogel est née à Rhode Island. Après avoir étudié à l’université de Columbia et au Laboratoire d’écriture de Sundance, elle est devenue scénariste et réalisatrice pour le cinéma et la télévision. Les lettres de Chère Julie ont été publiées dans le New Yorker et le Time.

 

mon avis personnel:

 

Un roman particulier, où l'on suit la vie de Julie de son enfance jusqu'à la sortie du roman, grâce aux lettres, mails, sms et autres de sa familles.

Une famille qui ressemble aux notres, on arrive à trouver des ressemblances car c'est la famille typique que l'on pourrait avoir, ce qui nous rapproche de l'auteure.

De plus pas besoins de date pour se localiser dans le temps, grâce aux avancées technologiques cité on arrive à se situer. Ce qui est assez drôle, car ça permet de se remémorer l'incroyable avancée qu'il y a eu en si peu d'années.

Puis Julie n'a pas seulement des lettres que de sa famille, mais de vélo de maison, de son hamster mort, de son arrière (4 fois) grand-mère , du houmous, et de son ovocyte, bref des non personnes, mais qui nous apporte quelque chose dans ce roman, car ils apportent humour, histoire, rigolade, tristesse… quelque chose qu'une personne de notre famille n'aurait pas osé dire, ou bien une compréhension du caractère de Julie que sa famille , qui n'est pas objective, n'aurait su expliquer.

 

Un roman atypique qui se laisse facilement lire, dans l'aire du temps.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: Textos et cie #ainsivalavie par Geneviève Guilbault

Publié le par ynomra

bonjour

 

merci à netgalley et à leur challenge #ChallengeNetGalleyFR et aux éditions Kennes de m'avoir permise de découvrir ce roman

 

#TextosEtCieKennes #NetGalleyFrance

 

 

 

résumé:

 

Je m'appelle Morgane et, pour moi, aucun défi n'est insurmontable. Au contraire! Je suis passionnée, je suis intense, je suis unique en mon genre! Rien ne pourra m'empêcher de réaliser mon rêve: mettre sur pied un journal étudiant révolutionnaire au sein de ma nouvelle école. Ma vie est remplie de surprises... et de coups de coeur... et de petits secrets... C'est ce que je m'apprête à découvrir en compagnie d'Annabelle, Eddy et Thomas, mes nouveaux amis.

 

mon avis personnel:

 

Une nouvelle série ado, qui nous transporte dans un style plus jeune, et avec des expressions différentes. On lit en québécois, ça permet d'apprendre les expressions du langage, on joint l'utile à l'agréable, il ne manque que l'accent.

Pour ce qui est du style, le roman mélange les pages de textes, de textes style SMS et de journal ainsi que de nuage de pensée. Une vrai page de réseaux sociaux avec pleins de variantes.

Dans ce roman, on suit Morgane, jeune fille au style hors norme et végétarienne, qui déménage et dois passer sa scolarité dans son lycée en pensionnaire. Mais notre jeune fille ne se laisse pas démonter, elle sait se faire remarquer et accepter, même si on ne veut pas, elle s'impose et se place.

Le style du livre est typique ado, avec leurs histoires et petits tracas, peut être un peu sur joué, et invraisemblable, car en France Morgane n'aurait jamais était acceptée avec toutes ces différences par les élèves, aussi facilement. Je trouve que c'est trop simple, même le coup du petit ami gay elle le prend trop bien… dommage car c'est trop du style "bisounours". On est un peu dans un type super héroïne, sue rien n'ébranle, qui survole tout obstacle…

 

Sinon lecture mignonne, qui sr lit rapidement et apporte une suite. À découvrir.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

teste de produit: HARIBO Fruitilicious et Sea Friends 30 % moins de sucres

Publié le par ynomra

bonjour bonjour

 

merci à Trnd de nous avoir permis de découvrir les nouveaux HARIBO Fruitilicious et Sea friends avec 30 % moins de sucres

#moinsdesucresHARIBO

 

 

 

voici notre super beau colis, remplis de deux beaux paquets pour ma petite famille, et de 20 petites paquets qui ont réjouit les petits et grands (et oui il n'y a pas d'âge pour ce qui est bon)

 

 

 

notre avis... ouverture du paquet, pas simple, peut être pour éviter aux enfants de le prendre seul ? mais au moins la fraîcheur reste 😄

 

 le design très frais, coloré, ça revivifie la marque, en plus chaque paquet a son design; mon préféré le sea Friends, par contre pour le reste de la famille les fruitilicious: s'est parce que les bonbons sont rouge dans celui-ci.

après l'ouverture, on sent la déclicious odeur de fruit, on a l'impression d'ouvrir une bouteille de jus de fruit, ce qui fait un bon point pour le côté naturel.

 

puis chaque goût ressemble pour le fruitilicious (ça me rappelle trop mary poppins ce nom 😊) à son fruit, donc facilement identifiable pour nos préférés, pour le sea Friends c'est différent et s'est celui qui plait moins, mais que moi je préfère (à mon avis mon amour des dauphins y est pour quelque chose 😆

 

par contre le côté moins de sucre c'est vite ressentit, bonbon un peu plus acide, et goût légèrement plus doux, faut en avoir au moins trois dans la bouche pour une explosion de saveur, mais bon ça reste des bonbons, donc ils ont toujours le nez dans le paquet. Mais c'est vrai que ça ne ressemble pas aux bonbons HARIBO, on dirait une sous marque (comme m'a dit mon mari... mais bon il a fini le paquet quand même), et niveau texture un peu plus caoutchouteux.

 

après les goûts divergent suivant les âges: les petits ils se jettent dessus et ne voient pas la différence (tant mieux ), les ados sont plus difficiles et plus réticents mais y reviennent, les jeunes adultes plus pointilleux, et les plus âgés adorent, car c'est naturel, avec un bon goût de fruits :) bref il en faut pour tous le monde.

 

 

kisss

Publié dans teste produit

Partager cet article

Repost0

coin lecture: phobos tome 1 de victor Dixen

Publié le par ynomra

bonjour bonjour

 

Merci à Netgalley et aux éditions Robert Laffont de m'avoir permise de découvrir ce roman.

 

 

 

résumé:

 

Six prétendantes.
Six prétendants.
Six minutes pour se rencontrer.
L’éternité pour s’aimer.
Ils veulent marquer l’histoire Avec un grand H. 

Ils sont six filles et six garçons, dans les deux compartiments séparés d’un même vaisseau spatial. Ils ont six minutes chaque semaine pour se séduire et se choisir, sous l’oeil des caméras embarquées.
Ils sont les prétendants du programme Genesis, l’émission de speed-dating la plus folle de l’Histoire, destinée à créer la première colonie humaine sur Mars.
Elle veut trouver l’amour avec un grand A. 
Léonor, orpheline de dix-huit ans, est l’une des six élues. Elle a signé pour la gloire. Elle a signé pour l’amour. Elle a signé pour un aller sans retour…
Même si le rêve vire au cauchemar, il est trop tard pour regretter. 
Le premier tome de la série phénomène de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire.

 

mon avis personnel:

Une série de livre, qui change de tout ce que j'ai pu lire. Quand on mélange télé réalité et espace, voilà ce que ça donne: Phobos. Où le réel dépasse la fiction.

Tout est expliqué en résumé, je ne vais pas en faire une copie, mais des douze, on suit le livre avec les yeux de Léonore la française, qui est le personnage principal, puis de serena le gourou, des chevaliers du silence, d'harmony et Andrew Fisher.

Chaque chapitre, nous explique où on est, comment, et l'heure, on a l'impression de suivre la télé réalité en directe, sauf que là on est tout: Metteur en scène, cadreur, acteur…

Vraiment bien écrit, on rentre directe dans le roman, on à qu'une envie s'est dès le début, dire à Léo : Stop ! On sait tout mais on ne peux rien dire, c'est assez frustrant, comme une télé réalité. Sauf que là le scénario ne va pas se passer comme il aurait dû, finalement Serena ne pourra tout manipuler, comme la plupart des télés réalités, où un scénario est mis en place de A à Z.

En lisant ce livre, on découvre l'absurdité des télés réalités, leur dangerosité, ce qu'on est capable de faire et de ressentir derrière l'écran sans avoir toutes les données, sauf celles que l'on veut nous faire avaler.

 

C'est vraiment un bon sujet, très bien mené et j'ai vraiment hâte d'entamer la suite. Merci.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0