Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

161 articles avec coin lecture

coin lecture: Les filles du samouraï , tome 1 la trahison de Maya Snow

Publié le par ynomra

bonjour

 

voici mon dernier roman, Les filles du samourai de maya Snow, tome 1

 

 

résumé:

 

Kimi et Hana sont des jeunes filles de bonne famille. Leur père, gouverneur de la province, vit en parfaite harmonie avec les provinces voisines. L'avenir des deux sœurs est tout tracé : devenir des femmes accomplies, à l'éducation irréprochable. Mais elles nourrissent secrètement un rêve : manier le sabre, comme de véritables samouraïs. Un jour, leur oncle, que la soif de pouvoir aveugle, assassine froidement leur père. Kimi et Hana s'enfuient. Elles se cachent alors dans une école de samouraïs, elles vont y apprendre les règles de combat dans un seul but : se venger. Traquées sans relâche, leur vie est désormais entre leurs mains. 

 

mon avis personnel:

 

Tome 1 de cette belle série, qui nous emmène en 1216, à l'ère du shogun, des samouraïs, du jito.

Dans une fiction à la mulan, on suit l'histoire de deux jeunes filles du jito, qui pour se protéger et pouvoir rétablir l'honneur vont se faire passer pour des garçons et apprendre l'art du samouraï. Mais c'est sans compter les trahisons de leur famille proche…

L'auteure a su nous plonger dans cette univers, nous comptant l'histoire et les traditions de l'époque, mais aussi l'art du samouraï, du combat, des styles, des armes et de l'importance de la méditation.

 

On se retrouve un peux dans le style du manga Dragon ball, avec cette entrainement intensif et ces tournois réguliers, et maitre Goku est un beau mélange de Sangoku et tortue génial.

 

Dans ce roman, on se retrouve au côté de Kimi, la principale sœur, et on est comme une ombre qui la suit, veille et écoute.

 

Très belle fiction qui en apporte d'autre et que j'ai hâte de découvrir, beau livre pour tous les amoureux du japon, et de tous âges rien que pour l'histoire de ce pays.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: A girl reality de oderu chan

Publié le par ynomra

bonjour

 

voici la suite de A girl utopia, de Oderu Chan, auteur que vous pourrez retrouver sur Wattpad, et retrouver ces romans par la même occasion, le premier tome va sortir en papier courant septembre 2018

#agirlreality

 

 

 

résumé:

* TOME 2 DE A GIRL UTOPIA*
    MERCI DE LIRE LE TOME 1 POUR COMPRENDRE L'HISTOIRE 
    Recherchée par des Gardiennes, j'ai fui ma cité avec un groupe de renégats dans l'espoir de rejoindre celles qui pourront nous aider. Les Délatrices. 
    Pourtant, à l'extérieur, le monde est dévasté, envahi par les Dévihomulus. Et bientôt, je découvre qu'un petit groupe d'Askaris s'est rebellé et s'apprête à recréer l'organisation qui a semé la terreur : l'ARÈS. 
    Parviendrais-je à atteindre le camp des Délatrices, vivante ?

 

mon avis personnel:

 

 

La suite de Girl utopia, une suite comme on les attend, qui avance dans l'histoire, on en apprend d'avantage, certaine questions ont enfin des réponses, d'autre question se soulèvent qui nous amène à un prochain tome que j'attends avec impatience.

Dans ce tome, on suit la fuite de nos héros et de leurs compagnons, on traverse des contrés, qui nous parle vivant en France, on a vraiment l'impression d'être avec eux de vivre ce qu'ils fond et ressentent. Dans ce tome on découvre le camp de Dimitri, on en apprend beaucoup sur Saturn, d'ailleurs des chapitre sont exclusif de son point de vue; sur les askaris, les Délatrices et leur camps sur les dévihomulus et Helka de la Costa. On rentre vraiment de le vif de l'histoire, et l'atrocité que les femmes fond subir aux hommes et à certaines femmes aussi.

L'auteure met bien en évidence la sournoiserie et la perversité que les femmes aux pouvoirs peuvent elles aussi avoir, une femme peut supporter une douleur que des hommes ne peuvent pas ( comme l'accouchement) et ce qu'elles leur fond subir par vengeance, ressemble à cette douleur insupportable et réconfortante pour une femme d'avoir fait un travail accomplit, réalisé quelque chose.

Pourtant le fond est compréhensible mais la forme est abominable, comme le dit un des chapitre: On recommence. Au final cette utopie est vraiment un enfer, surtout qu'au final la femme ne s'en prend pas qu'à l'homme mais aux femmes, comme si son désir de vengeance n'était pas assouvie, et au lieu de vouloir conquérir plus de territoire comme les hommes, elle veut défier la mort et aux prix de l'humanité.

Un livre comme le premier, qui remet en question beaucoup de point sur les hommes et les femmes.

En tout cas ravie de retrouver nos héros, d'en apprendre plus et de les suivre ainsi dans leur périples. Toujours aussi bien écrit, avec un rythme entrainant, sans fioriture, on s'y croirait presque, on rentre vraiment dans l'histoire. Hate de découvrir la suite, merci beaucoup à l'auteure.

 

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: Le maître du Haut château de philip K Dick

Publié le par ynomra

bonjour

 

voici une de mes dernière lectures, la série venant de sortir, j'ai voulu en comprendre d'avantage et voilà :)

#lemaitreduhautchateau

 

 

résumé:

 

En 1947 avait eu lieu la capitulation des alliés devant les forces de l'axe. Cependant que Hitler avait imposé la tyrannie nazie à l'est des Etats-Unis, l'ouest avait été attribué aux japonais.
Quelques années plus tard la vie avait repris son cours normal dans la zone occupée par les nippons. Ils avaient apporté avec eux l'usage du Yi-King, le livre des transformations du célèbre oracle chinois dont l'origine se perd dans la nuit des temps. Pourtant, dans cette nouvelle civilisation une rumeur étrange vint à circuler. Un homme vivant dans un haut château, un écrivain de science-fiction, aurait écrit un ouvrage racontant la victoire des alliés en 1945... 

 

mon avis personnel:

Ayant commencé la série du même nom, j'ai voulu mieux comprendre en lisant le livre. Ce roman est bien entendu différent de ce que la série nous montre. La sauterelle dans le livre est un roman et non des films, de plus elle est autorisait dans le territoire japonais, puis Juliana n'est pas l'heroïne, mais un des personnages important.

Beaucoup de différences mais un point commun , ce fameux oracle. Dans le livre tout le monde l'utilise du côté du Pacifique, car il a été ramené par la culture japonaise. Il est au centre de leur vie, et la sauterelle ne serait pas sans cet oracle.

Ce roman à l'image de K Dick, montre que le réel et le faux sont comme le yin et le yang, comme si l'un ne pouvait être sans l'autre, ce sont la lumière et l'obscurité, la victoire allemande et celle des Américains.

Dans ce roman, la spiritualité est présente et importante, tout tourne autour. Les japonais la ressente intensément et les blancs qui vivent avec eux, la reçoive. Sans çà, le monde est obscure, et c'est ce qui arrive avec l'Allemagne gagnante, car ils ont apporté la nuit, l'obscure, la destruction de la spiritualité, de la terre, de la vie, et plus les années passent et plus tous savent que leur fin est proche. Ils ne vivent pas, ils hantent un monde à l'agonie, ils pensent vivre, mais vivre sans espoir, n'est pas une vie.

Ce roman est particulier, car par moment on ne sait démanteler le vrai du faux et plus d'une fois la phrase: On voit la chance de ce que l'on a; montre à quel point la victoire Allemande, n'était pas une option, loin de là.

Grace à ce roman, on découvre, comme eux le découvre avec la Sauterelle, la chance que l'on a.

 

 

Bien écrit, très prenant, j'ai beaucoup aimé ce roman, par contre, la fin de l'histoire de chaque personnage, reste sans fin, comme si ce livre qui nous plonge dans un monde parallèle, nous transmet une version de ce qui aurait pu se produire, mais faute de réalisation, il n'y a pas de fin. Ce roman mériterait une seconde partie, mais je sais qu'il n'y en aura pas c'est bien dommage.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: Zoo de James Patterson

Publié le par ynomra

bonjour bonjour

 

voici mon dernier roman en date, Zoo de James Patterson, la série m'a beaucoup plu, du moins la première saison et avec la saison deux, que je n'ai pas trop compris, j'ai voulu lire le roman, et on devrait toujours lire le roman au lieu de voir le film ou la série 

 

 

 

 

résumé:

 

À Los Angeles, deux lions dévorent leur gardien. Dans l'État de New York, des chasseurs sont tués par des ours bruns. En Inde, un éléphant piétine à mort son cornac…
Partout, les bêtes, sauvages et domestiques, se montrent brusquement d'une agressivité inouïe à l'encontre d'une espèce bien particulière : l’homme.
Seul Jackson Oz, docteur en biologie à l’université de Californie, a conscience de la menace : l'humanité court à sa perte. Bientôt la Terre ne sera plus qu'un vaste zoo sans cages, dont les animaux auront pris le contrôle.
Numéro un mondial du suspense, James Patterson délaisse le temps d'un roman ses intrigues policières pour nous livrer un thriller apocalyptique.

 

mon avis personnel:

 

 

Après la série, j'ai été attiré par le livre, pour voir comment l'origine a été transposé à l'écran.

 

Comme d'habitude, le livre est beaucoup mieux. Pas que je ne soit pas fan de la série, du moins de la première saison. Le livre peut être lu, sans que l'on regarde la série et vice-versa, car elles n'ont aucun rapport entre elle, à part trois choses: La rébellion inexpliqué des animaux, Oz et Chloé. C'est tout, et encore ces trois choses n'ont aucun rapport avec la série.

 

Oz est un chercheur, bloggeur un peu foldingues du fait qu'on ne le croit pas: Un mélange entre Jamie et Mitch. Chloé, elle est brune, et chercheuse en biodiversité point. Et les animaux: Leur rébellion envers les humains, ne touche quasi que les mâles, les femelles disparaissant, et ça ne mute pas pour rendre les hommes en zombie. Là le phénomène est "logique" entre guillemet.

 

Mais bon je ne vais pas vois raconter le livre. Livre qui se lit très bien. Les chapitres court sont comme des scènes à l'écran, chaque chapitre contient une explication, on sent le suspense et on continue la lecture avec l'envie d'en apprendre toujours plus.

 

Bien écris et prenant je recommande vraiment sa lecture, qui apporte beaucoup, et plus que la série, qui au final reste un mélodrame paranormal qui plait plus que la réalité qui dérange et fait que la fin du roman était couru d'avance.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: L'Eté où maman a eu les yeux verts de tatiana Tibuleac

Publié le par ynomra

bonjour bonjour

 

Merci à Babélio et aux Editions des Syrtes de m'avoir permise de découvrir ce roman en avant première, roman que vous pourrez retrouver à sa sortie le 12 avril 2018

 

 

 

 

 

résumé:

 

Croqué avec des traits stylistiques d'une violence éclatante, d'une beauté effarante, L’Été où maman a eu les yeux verts est le portrait d'une mère laide que la dernière saison de sa vie, passée aux côté d'un fils rebelle, transfigure et rend gracieuse.
Le lecteur découvre l'histoire de cette famille ordinaire aux origines polonaises, installée en Angleterre et transplantée pour un été dans le nord de la France, comme s'il devait composer petit à petit l'image terrifiante et fascinante d'un puzzle. Chaque chapitre est une petite pièce en soi, brève, autonome, concrète et poétique, presque indifférente au voisinage des autres morceaux.
Forte en jeux de séduction façon trompe-l’œil, Tatiana Tibuleac sait peindre en filigrane la rage qui s'adoucit, sans diminuer pour autant la tension de l'écriture, sans édulcorer ni le sort des personnages ni les mots qui la disent. c'est le charme âpre de cette jeune écrivaine déjà mûre, séduisante dès ses première lignes.
Cristina Hermeziu

 

mon avis personnel:

 

Un roman étrange, où l'on ne sait dire si on l'aime ou pas. L'auteur nous conte une histoire dont on connaît la fin dès le début, mais nous en explique les raisons.

 

Je ne peux pas dire si j'ai apprécié Alesky ou pas. Par moment, je le détestais, puis le plaignais et l'aimais… on passe comme lui par plusieurs états.

Le livre est surprenant de part son style d'écritures, poème, romance, journal intime, on ne peut qualifier le style. De plus les chapitres sont comme des pensées, posaient ici et là, sans ordre ni liens entre eux.

 

Oui on peut dire que l'on est dans le cerveau d'Alesky, le cerveau d'un homme brisé, privé d'amour, mais qui l'a rencontré ce fameux été. Le cerveau d'un fou, qui cherche à guérir.

 

On a pas d'ordre dans ce roman, tout y passe, le passé, présent, futur, on ne sait plus à quelle époque on se situe, ni l'intérêt du passage sur le moment.

 

Il faut suivre et s'accrocher tout au long du roman. Des passages sont dures voir cruels, mais voir se cheminement dans son esprit torturé, cette étincelle de vie et d'amour se rallumer, puis s'éteindre, c'est beau, et on veut continuer se cheminement, même si notre compagnon nous fait peur.

 

 

L'auteur nous emmène dans une histoire difficile, où un été à éclairé la vie du personnage, où une simple maison avec des moments simples on réussit à guérir des plaies suintantes, même si la mort l'a emporté, cette été lui aura donné un moment de guérison.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: Hors piste par ADRIANSEN Sophie

Publié le par ynomra

bonjour bonjour

 

Merci aux éditions Slalom et à Netgalley de m'avoir permise de découvrir la suite des histoires de Marion de ADRIANSEN Sophie.

 

 

#Sophieadriansen #NetGalleyFrance

 

résumé:

 

Marion, l’héroïne des Grandes jambes, a grandi et se retrouve en colonie de vacances dans une station de ski. La particularité de cette colo : interdiction d’utiliser son portable. Ce qui s’annonce comme une punition pour l’adolescente va lui permettre de se connecter à la « vraie vie » et d'élargir son horizon à travers des rencontres aussi étonnantes qu’enrichissantes.

 

Une semaine de colo de ski sans téléphone portable ! Voilà ce qui attend Marion. Comment survivre à cette épreuve ? Impossible de tenir une semaine sans contact avec ses amis !

À moins de rencontrer une étonnante camarade, des garçons mystérieux, des animateurs survoltés et de vivre la colo de toutes les expériences, en dehors des sentiers balisés…

Et si un tel programme parvenait à lui faire oublier totalement le collège… et même Grégory ?

 

mon avis personnel:

 

On retrouve Marion, dans un autre moment de sa vie, elle a grandit et doit aller en colo au ski. Elle en a pas envi car elle quitte ses amies, son portable, sa famille, seule avec des personnes et un endroit qu'elle ne connaît pas. Et pourtant cette semaine sera un tournant dans sa vie, la petite fille qui n'a pas confiance en elle, va découvrir que finalement elle peut entreprendre beaucoup de chose.

 

Une bien belle suite qui j'espère en apportera une prochaine.

 

Dans ce roman on prouve que se couper de la technologie est possible et surtout indispensable pour les jeunes, de vivre, de faire des rencontres et de se parler. Sans cette interdiction Marion serait restée collée à ses soucis, ses envies passées; là elle sort de sa coquille. Comme le dit le titre: Hors piste!, elle sort de ses sentiers.

 

De plus on découvre des choses comme elle, les paysages, le ski, la vie en colo et une playlist que je n'aurai pas forcément écoutée, mais j'aurai eu tord.

 

 

Merci pour cette jolie histoire.

 

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: J'ai 9 mois pour être maman de Maylis Poujade

Publié le par ynomra

bonjour bonjour

 

Merci aux éditions Libronova de m'avoir permise de découvrir ce e-book de Maylis Poujade

 

 

 

résumé:

 

"Je m’appelle May, j’ai vingt-sept ans et suis de nature plutôt calme. Du moins c’est ce que je pensais jusqu’à ce que je tombe enceinte. Mille et une questions se sont alors bousculées : comment se passe une grossesse ? comment préparer l'arrivée du bébé ? par où commencer ? que ressent-on le jour J ? suis-je vraiment prête ? 

Maman. Un mot qui prend tout son sens, un événement marquant dans la vie d’une femme mais pas simple à gérer lorsqu’on n’y connaît rien. Quoi qu’il en soit il va bien falloir assurer ce rôle important qui m’est totalement inconnu. Dans mon cas, ces neuf mois ont commencé comme ça…"

mon avis personnel:

 

Roman ou plutôt nouvelle assez courte, 60 pages; une histoire mignonne, qui ressemble plus à un livret sur comment se passe une grossesse.

On a May et Yann, un couple qui veulent avoir un enfant. Après la nouvelle, on suit May dans sa grossesse, avec les explications, assez courte de comment, pourquoi, où… puis vient accouchement, idem on suit, jusqu'à la naissance, et voilà terminé.

Sympa, mais ça reste un livret pour jeunes mamans qui veulent savoir comment ça se déroule. Puis pour la fin, on a un remake de la série Baby Boom.

 

Ça manque de profondeur, dommage, car très bien écrit, on ressent les sentiments de May. Mais j'en attendais beaucoup plus, plus de détails, une histoire plus élaborée.

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: Pétage de Plombs chez François Ier de Ariane D.

Publié le par ynomra

bonjour

 

voici mon dernier roman en date, qui a permis de grand moment de rigolade, #PetagedeplombschezFrançoisIer

 

 

 

résumé:

 

«Ne restez point céans plantée comme vache à l'étable et rentrez prestement ! Je suis brutalement happée vers la porte. - Ah, ben... bonjour la courtoisie ! dis-je, en chancelant sur mes talons de 15 et m'accrochant à mon sac Chanel. - Il s'agit moins de courtoisie que de jaseries. Je ne donne pas longtemps avant que l'on clabaude à oreille étourdie que la comtesse de La Roche reçoit des ribaudes en son logis.» Voilà, voilà... 

Moi, c'est Ariane, je ne suis pas une ribaude, je suis une fashonista ! Mais allez expliquer ça à des gens du XVIe siècle. Ainsi donc commence mon aventure à la Renaissance... 

Si j'avais su qu'ensuite j'allais assister au bûcher d'un hérétique, atterrir au cimetière des Innocents et me faire attaquer par des vérolés sans dents alors que je tentais bravement de secourir une pauvre recluse emmurée vivante... 

Si j'avais su cela, dis-je, je serais restée peinard en 2015 ! Mais alors j'aurais manqué les soirées arrosées d'or et de pinard à la cour de France, je n'aurais pas vécu ces moments d'extase avec mon bel hipster, François Ier... qui m'ont certes value les foudres de sa connasse de mère, Louise de Savoie.

Et surtout, je n'aurais pas été prise dans ce tourbillon d'intrigues avec un des plus grands traitres de l'Histoire...
.

mon avis personnel:

 

J'ai adoré ce roman. Une histoire incroyable, où Ariane de Boisset plonge littéralement du 21 ème au 16 ème siècles à la rencontre de ses aïeux et de François 1er.

 

L'auteure a un style d'écriture magique, elle sait nous plonger dans son univers dès les premiers mots. On rentre, on découvre et on ne veux plus lâcher son histoire. Un style très 21 ème avec une rencontre du 16 ème, le français argot contre le vieux français. On apprend, on se documente et on vit ces péripéties avec elle.

Elle a su mélanger ces deux styles, et au final vous cous verrez comprendre facilement et vous mettre à parler vieux français. On redécouvre grâce à ce roman, l'histoire de François 1er, celle du 16 ème, de la vie des aristos, de la bourgeoisie, des us et coutumes… un Visiteur à l'envers, aussi drôle que le film, voir plus.

Humour à volonté, et ambiance de dingue. De plus le style du roman n'est déjà pas conventionnel, on ne sait pas si c'est un roman, un documentaire… car il est remplis de photos de maintenant mais représentant les épisodes du livres, comme un livre film. Ce petit plus ajoute beaucoup à ce roman.

Puis l'auteure a su remettre à sa place les faits historiques, elle s'en sert d'une certaine façon pour son roman, mais en annotation elle nous les replace, pas d'erreur possible et c'est super, car on apprend en s'amusant.

L'histoire est surprenante, très science fiction, mais historique également. Comme le dit Loránt Deutsch, un Marty McFly du 21 ème.

Merci Ariane, merci aux acteurs, merci aux photographes qui on fait de ce livre un petit chef d'œuvre d'humour. Merci.

 

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: Toute la vérité par CLEVELAND Karen

Publié le par ynomra

bonjour bonjour

 

merci à netgalley et aux éditions Robert Laffont de m'avoir permise de découvrir le roman de Karen CLEVELAND

 #TouteLaVérité #NetGalleyFrance

 

 

 

résumé:

 

Dix ans de mariage, quatre enfants. Elle pensait connaître son mari mieux que personne. Elle avait tort. 
Malgré un travail passionnant qui l’empêche de passer du temps avec ses enfants et un prêt immobilier exorbitant, Vivian Miller est comblée par sa vie de famille : quelles que soient les difficultés, elle sait qu’elle peut toujours compter sur Matt, son mari, pour l’épauler.
En tant qu’analyste du contre-renseignement à la CIA, division Russie, Vivian a la lourde tâche de débusquer des agents dormants infiltrés sur le territoire américain. Un jour, elle tombe sur un dossier compromettant son époux. Toutes ses certitudes sont ébranlées, sa vie devient mensonge. Elle devra faire un choix impossible : défendre son pays… ou sa famille.

« Vous ne lâcherez plus ce livre ! » Shari Lapena, auteure du Couple d’à côté.
« Résolument moderne et absolument saisissant. » Terry Hayes, auteur de Je suis Pilgrim.
« Extraordinaire ! » John Grisham

 

mon avis personnel:

 

Un triller captivant qui ne laisse rien présager. Un roman bien écrit, qui nous plonge dans l'action dès le début. On ne s'attend pas à tant de rebondissements, de remise en questions.

 

Ce livre est compartimenté en plusieurs phases tout du long: La découverte, le prologue, l'explication, le déroulement avec découvertes de vérité dans son passé et l'aboutissement, puis conclusion. On a tout pour ne pas rester sur notre fin.

 

Puis tout au long du livre, on suit les sentiments de Vivian, dans les termes qu'elle emplois pour se souvenir, on suit les étapes d'un "deuil", celui de son cocon, son couple, son passé et son avenir, tout est remis en question, à part une constante: Ses enfants.

 

On découvre à chaque réminiscence, le déroulement de la manipulation de Matt pour en arriver à ses fins, comme elle les découvre à chaque souvenir. Sa façon de lui mettre des idées en tête, pour qu'elle se sente fautive et qu'elle n'ait pas le choix, le pire s'est qu'elle se fera toujours avoir: L'amour rend-il à se point aveugle? C'est un thème récurant de se roman: Confiance dans le couple, dans sa famille, ses amis, collègues…

 

 

L'histoire est très bien ficelée, que l'on ne s'attend pas à son déroulement, un homeland et blackliste cumulés, qui en fond un livre d'action au même niveau que les séries télé.

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

coin lecture: LYCéE, etc. d'Emmanuel Bitz

Publié le par ynomra

bonsoir bonsoir

 

merci aux édition Librinova de m'avoir permise de découvrir ce roman, LYCéE, etc. d'Emmanuel Bitz

 

 

 

résumé:

 

 Morgann a 15 ans lorsqu’il rencontre Alex – qui devient vite son ami le plus proche – et la belle Ambre, de sept ans leur aînée, qui les trouble tous deux. Au rythme de la musique pop-rock qu’il aime écouter, Morgann grandit, cultive son originalité et porte sur la société contemporaine un regard vif et sans candeur. Relations familiales, vie sociale, scolarité, sexualité, médias, religion, tout est sujet à questionnement et à discussion, sans faux-semblants ni concessions. 

Un roman initiatique sur fond de rock qui porte un éclairage lucide mais bienveillant sur la jeunesse d’aujourd’hui.

 

mon avis personnel:

 

Une lecture pas facile à lire. Pas par rapport à l'histoire, mais au choix de l'auteur, quant au style "soutenu" utilisé. Des mots et expressions, qui sont devenus obsolètes, j'ai eu du mal à me réapproprier ces termes. Il utilise même cette nouvelle écriture, dont j'ai perdu le nom, qui consiste à écrire un mot, même avec son féminin: Assidu.e.s

 

Après l'histoire, nous replonge, dans l'univers du lycée, avec la vie de Morgann, garçon hors norme, hors des cases, hors du système, qui va grandir très vite, avec ce fameux évènement au mariage. Mûrir en gardant son point de vu, en le peaufinant grâce à son envie de recherche et de compréhension de soi; d'acquérir une identité propre, notamment du point de vue de la sexualité.

 

On a quand même un roman, pour ma part assez philosophique, on a souvent des débats entre les trois personnages: Morgann, Alex et Ambre. Débat qui mène à nous-même s'y impliquer. Et beaucoup d'explication de Morgann sur le pourquoi du comment, dans une situation donnée, qui le plus souvent m'ont vite fait perdre le fil. 

 

 

Je recommande ce livre pour un publique averti, et ayant une bonne pratique du français écrit.

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>