Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

coin lecture: Je voulais juste vivre par Yeonmi Park

Publié le par ynomra

bonsoir bonsoir

 

merci à netgalley de m'avoir permise de découvrir ce magnifique roman de l'Edition Kero, sortie le 29 février 2016.

 


résumé:

 

Yeonmi a 13 ans, sa courte vie est déjà marquée par le désespoir. Elle n’a qu’une solution : fuir son pays, la Corée du Nord. Elle ne se doute pas que le chemin vers la liberté va l’entraîner en enfer…

 

Après des années de privations et de harcèlement, par une nuit glaciale, Yeonmi, 13 ans, et sa mère, réussissent à traverser le fleuve Yalu qui marque la frontière entre la Corée du Nord et la Chine. Elles laissent derrière elles leur pays natal et ses horreurs : la faim, la délation constante et surtout une répression impitoyable et le risque permanent d’être exécutées pour la moindre infraction. Mais leur joie n’est que de courte durée. Rien ne les a préparées à ce qui les attend entre les mains des passeurs. Après plusieurs années d’épreuves inhumaines et un périple à travers la Chine et la Mongolie, Yeonmi atteint finalement la Corée du Sud.

 

À 22 ans, Yeonmi est désormais une combattante : c’est l’une des plus influentes dissidentes nord-coréennes et une activiste reconnue des droits de l’homme.

 

« L’une des histoires les plus déchirantes, et des plus inspirantes, que j’ai jamais lues. On ne peut plus l’oublier. » The Bookseller


mon avis personnel:

 

Une autobiographie poignante et qui nous montre l'envers du décors de la vie des nords coréens et leur lutte pour fuir ce pays, mais aussi la vie pour eux en chine et en Corée du sud. Yeonmi nous livre son histoire, pour nous ouvrir les yeux sur un pays où la dictature et l'idolâtrie de la famille Kim fait loi.

Heureusement que yeonmi nous recentre avec les dates, car sinon on a vite l'impression de lire un livre sur l asie dans les année 1800. De savoir qu'ils vivent de manière inhumaine au 21eme siècle est invraisemblable… le régime nazie est toujours d'actualité dans ce pays et cela fait peur.

La chine n'est pas mieux, yeonmi nous conte avec force et courage, le marchandage d'être humain, le viol d'enfants et de femmes nord coréenne sous prétexte que pour survivre il faut subir…

Merci a l'auteur d'avoir franchit le pas et de nous livrer le début de sa vie, en espérant que ce livre ouvre les yeux de l humanité face à cette horreur qui continue de sévir.

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost 0

coin lecture: L'accro du shopping à la rescousse de sophie kinsella

Publié le par ynomra

bonjour bonjour
 
çà fait un moment que je n'ai pas pu faire d'article, donc me revoilà avec mon dernier livre en date de la saga l'accro du shopping de sophie kinsella.

 


résumé:

Entre L.A. et Vegas, de nos jours.
Déçue par Hollywood, Becky a décidé de se recentrer sur l'essentiel : sa famille et ses amis. Et il y a urgence ! Car pendant que Becky comprenait dans la douleur que les coulisses de l'usine à rêves sont peu reluisantes, Tarquin, le mari de Suze, disparaissait, comme hypnotisé par un gourou New Age aux intentions pas très love and peace, tandis que Graham, son père, partait à la recherche d'un vieil ami détenteur d'un lourd secret.
C'est donc dans un combi Volkswagen du meilleur goût que Becky, son époux, sa fille, Suze, sa mère et la meilleure amie de cette dernière se lancent on the road. Au programme : rodéo parties, foires d'art contemporain campagnard, et les paillettes de Vegas.
Et à l'arrivée, pour notre accro préférée, une révélation : le shopping, c'est bien, la famille, c'est encore mieux... 

mon avis personnel:

Le dernier en date de la saga: l'accro du shopping, et la suite direct de l'accro du shopping à Hollywood; c'est vraiment une première dans cette saga, ce qui est super et navrant.
Je m'explique, depuis le précédent, je trouve une Becky très différente. Il manque quelque chose dans ses aventures, et notamment celle-ci. On a plus une Becky super-girl, qu'une Becky super dépensière, limite égocentrique et égoïste, rigolote car très différente d'une femme normal, et là on ne l'a plus.
Est ce raisonnable de toujours la nommer l'accro du shopping?
On voit une évolution du personnage, qui est bien pour elle, mais un flop pour moi. Je n'ai pas rit et ni été emballée plus que cela, par l'histoire, c'est un bon roman , mais une suite navrante, car on a une Becky sérieuse et dans cette saga on avait pas envie de çà. S'il y a une suite, j'aimerai retrouver Ma Becky, dépensière, extravagante, fofolle et insouciante; et que l'on puisse rire à nouveau, sinon j'arrêterai définitivement.
C'est bien de faire évoluer les personnage, mais dans son cas on perds l'essence même du personnage, une jumelle totalement différente... et c'est dommage!

 

Publié dans coin lecture

Partager cet article

Repost 0