Coin lecture : De solitude et d'union de Cindy Villeneuve-Asselin

Publié le par ynomra

Bonsoir tous le monde 

Merci à librinova pour cette belle découverte que vous pouvez découvrir sur https://www.librinova.com/librairie/cindy-villeneuve-asselin/de-solitudes-et-dunions

Résumé:

Milieu du XIXe siècle, en Provence.

Florence Aubert, aînée de deux sœurs qu'elle élève seule depuis le trépas de leur mère plusieurs années auparavant, voit sa vie bouleversée lorsque par un étrange concours de circonstances, elle est amenée à quitter une existence de dur labeur, mais bien rangée, pour aller séjourner au manoir du marquis de Vaillancourt. Là, déracinée et loin de ce qu'elle a toujours connu, elle se découvre un attachement particulier pour son hôte. Or, le marquis cache un lourd secret qui pourrait bien rendre toute inclination réciproque impossible. 

 

Les élans du cœur auront-ils raison d'un obstacle en apparence insurmontable ? Une union pourra-t-elle naître de ces deux solitudes ?

Mon avis personnel:

Un beau roman à la Jane Austen dans le style d'orgueil et Préjugé. De plus ayant regardé récemment Dowton Abbey, cela m'a permis de me plonger dans l'ambiance de cet époque en retranscrivant tout ceci dans le Sud de la France (même si on est plus en 1850 qu'en 1914).
Cet histoire commence avec Marguerite, la seconde dans la fratrie Aubert, et sa rencontre avec un artisan sur le marché. Sur le coup j'ai pensé suivre l'histoire avec Marguerite en héroïne. Que nenni c'est Florence qui va tenir ce flambeau et que l'on va suivre plus en détail, cette aînée et mère de substitution de ses 2 soeurs: Angélique étant la benjamine.
Tout va donc débuter avec cette fameuse rencontre qui va changer l'avenir des Aubert et les amener à un rang qu'elles ne soupçonnaient pas.
Je n'en raconterais pas davantage sur l'histoire sans spolier, ce qui serait dommage. Par contre, je suis bluffée par le style de l'autrice qui a su manier l'ancien en le remettant au goût du jour. Car j'aime Jane Austen, seulement le style vieux anglais est parfois assez lourd et dur à suivre. Or, ce roman nous propose de découvrir une époque avec des termes, tournures et dialogues simples, ce qui allège le récit.
L'histoire est belle, remplis de concession et d'abnégation. On voit la grande similitude avec Dowton Abbey au niveau de certains thèmes repris ici: le rang, la sexualité et le devoir. C'est agréable de pouvoir lire et s'imaginer avec aisance les ressenties et émotions. 
C'est écrit Tome 1, pourtant l' histoire se termine. Hâte de lire un tome 2 si possible et de pouvoir suivre une autre soeur, comme Angélique ou Marguerite. 
 

Publié dans coin lecture

Commenter cet article